Vous séjournez en France

Si vous tombez malade en vacances en France, assurez-vous que le médecin (qui n’est pas votre médecin traitant) coche la cache « Hors résidence » sur votre feuille de soins. Ainsi, la Sécurité sociale considérera que vous respectez le parcours de soins coordonné et vous serez remboursé normalement. De plus, sur simple présentation de votre carte Vitale et de votre carte de mutuelle, vous bénéficierez du tiers payant chez les professionnels de santé qui le pratiquent, vous évitant ainsi l’avance des frais.

Des vacances dans un pays de l’Union européenne ?

Avant votre départ, munissez-vous de la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) disponible auprès de votre caisse primaire d’Assurance maladie. Vos dépenses médicales seront prises en charge selon la législation du pays. Vous devrez parfois avancer les frais puis vous faire rembourser à votre retour en France, sur justificatifs accompagnés du formulaire S3125 «Soins reçus à l’étranger» (téléchargeable sur www.ameli.fr).

Si vous voyagez hors de l’Union européenne

Vous ne bénéficierez pas du tiers payant. Cependant, la Sécurité sociale couvrira les frais liés à une situation d’urgence. A votre retour, les justificatifs (prescriptions, factures, justificatifs de paiement…) seront à adresser à la l’Assurance maladie, accompagnés du formulaire S3125. En cas d’acceptation, le niveau de remboursement habituel sera appliqué.

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page