A ce jour, aucun lien entre un vaccin et des conséquences sur un fœtus n’a été prouvé. Néanmoins, il est recommandé de reporter les vaccinations après l’accouchement, sauf si elles sont indispensables en raison de circonstances particulières (voyage à l’étranger, épidémie…). Quel que soit le stade de la grossesse, la vaccination contre la grippe est recommandée chez la femme enceinte.

« Au cours du dernier trimestre avant la grossesse, il est important que la femme se vaccine contre la coqueluche. Cela permet, grâce aux anticorps de la mère, de protéger le tout-petit durant les 3 à 6 premiers mois, avant qu’il ne puisse être lui-même vacciné. Or, la coqueluche reste l’une des premières causes de décès par infection bactérienne chez les nourrissons de moins de 3 mois. » Pr Didier Raoult, microbiologiste et grand spécialiste des maladies infectieuses, auteur de La vérité sur les vaccins, coécrit avec Olivia Recasens, aux ed. Michel Lafon

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page