Les tarifs de mutuelle varient en fonction de l’organisme que vous avez choisi (organisme de mutuelle, institution de prévoyance, compagnie d’assurance ou établissement bancaire) et du type de contrat auquel vous souhaitez souscrire. Cela dépend également de votre profil : particulier, étudiant, senior, professionnel, salarié ou indépendant, etc.

Mais il est souvent difficile de s’y retrouver dans les tableaux de remboursements et de garanties relatifs à votre couverture santé complémentaire. Pour vous aider à y voir plus clair, CCMO Mutuelle vous donne les clés pour comprendre comment est calculé le prix de votre mutuelle santé.

Calcul du tarif de la mutuelle

Afin de pouvoir calculer le tarif de votre complémentaire santé, CCMO Mutuelle ainsi que les autres organismes de mutuelle et les compagnies d’assurances vous demandent certaines informations concernant votre profil. Il existe en effet certains critères à prendre en compte dans la fixation du tarif de mutuelle :

  • l’âge : sachez que plus vous vieillissez, plus importante sera votre cotisation.
  • le sexe : les femmes dépenseraient plus que les hommes, ce qui peut s’expliquer par le fait qu’elles aient besoin de moyens de contraception à renouveler régulièrement.
  • le lieu de résidence : les personnes habitant dans les villes seraient plus dépensiers que les personnes résidant dans les campagnes. Vous pouvez également vous renseigner sur les tarifs moyens pratiqués en fonction du département.
  • la catégorie socio-professionnelle : les salariés cadres coûtent plus cher que les salariés non-cadres.

Il faut également savoir que le monde des assurances et des mutuelles santé est régi par la concurrence et la compétition. Cela étant, les frais de gestion et d’acquisition de votre contrat de couverture complémentaire (l’acquisition faisant référence à toute la prospection faite pour gagner de nouveaux clients) peuvent avoir une conséquence sur le montant de votre cotisation. Ces frais représentent 15% à 25% en moyenne du tarif de la mutuelle. Il n’est donc pas impossible que ces frais, conséquence directe de votre souscription à un contrat, soient pris en compte dans le calcul du tarif de votre mutuelle et impactent sur votre cotisation mensuelle.

Demandez un devis

Pour connaître les tarifs de mutuelle pratiqués par la CCMO, vous pouvez demander un devis gratuit. Il vous suffit de remplir un formulaire et d’y renseigner les informations concernant votre profil personnel ainsi que vos besoins réels en soins médicaux. Vous pouvez même demander plusieurs devis et comparer les tarifs afin de choisir la meilleure offre.
Sur les devis que vous recevrez, il vous faudra surtout prêter attention aux montants de remboursements sur les dépenses de santé les plus courantes. Sont concernés les consultations chez votre médecin généraliste, avec ou sans dépassements d’honoraires, l’achat de médicaments, mais également les soins en optique et dentaires et les actes dus à une hospitalisation.

Des prix fixés selon la consommation en France en termes de santé

D’autres variables plus générales peuvent être prises en considération dans le calcul du tarif moyen de votre mutuelle, comme l’apparition de nouvelles taxes gouvernementales par exemple. Les évolutions liées à la consommation de médicaments et à leur règlementation en font aussi partie. D’ailleurs, l’augmentation des achats en médicaments et des consultations chez le médecin traitant impactent sur le coût de la mutuelle. L’arrivée de la mutuelle collective obligatoire, c’est-à-dire la mutuelle proposée par votre entreprise, peut expliquer cette hausse de fréquentation chez les médecins et les pharmacies, en raison d’une meilleure couverture santé. Le fait que la Sécurité sociale ne rembourse plus certains médicaments tend également à faire augmenter le tarif de mutuelle.

Augmentation du tarif mutuelle en 2017 ?

Selon une étude récente , les tarifs de mutuelle devraient évoluer à la hausse et ce, très fortement, en 2017 à raison de 2% à 4% en moyenne pour les contrats à titre individuel et de 3% à 5% pour les contrats collectifs d’entreprise. La raison de cette augmentation ? Le passage de 23€ à 25€ du coût d’une consultation chez le médecin généraliste à partir du 1er mai 2017. Les besoins en optique, c’est-à-dire l’achet de lentilles de contact et le renouvellement important de lunettes dans l’année à venir justifient aussi cette hausse de tarif.