À chaque symptôme, son huile essentielle

L’aromathérapie est une médecine complémentaire qui fait appel aux huiles essentielles pour se soigner. Grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires et antihistaminiques, les huiles essentielles sont notamment indiquées pour soulager certains symptômes allergiques. L’huile essentielle d’estragon est particulièrement plébiscitée à l’arrivée du printemps pour soulager le rhume des foins. Pour traiter les réactions cutanées, c’est plutôt vers la camomille que l’on se tournera.

La menthe poivrée, l’eucalyptus, le citron ou encore la lavande vraie sont également indiqués.

L’automédication, avec précaution

Les huiles essentielles sont vendues en pharmacies, parapharmacies, épiceries spécialisées ou magasins « bio ». Si vous les achetez sans avis médical préalable, sachez que l’usage des plantes n’est pas anodin. Elles peuvent notamment provoquer des allergies. C’est pourquoi il est conseillé d’effectuer un test de tolérance sur l’intérieur de votre bras et de vérifier le lendemain qu’il n’y ait pas de réaction d’intolérance. Veillez également à ce que les huiles essentielles ne soient pas en contact avec vos yeux et vos muqueuses. De même, l’aromathérapie est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de moins de 7 ans. Si vous souhaitez l’avis d’un spécialiste, il n’existe pas d’aromathérapeute en tant que tel mais certains phytothérapeutes utilisent cette technique de soins. De même, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien. Il vous aiguillera vers la formule la mieux adaptée à vos symptômes.

Aromathérapie et phytothérapie : Quelles différences ?

Ces deux médecines douces font appel au pouvoir thérapeutique des plantes pour se soigner.

L’aromathérapie utilise des extraits concentrés de plantes aromatiques (essences et huiles essentielles) qui se présentent sous forme liquide. La phytothérapie quant à elle fait usage de tous les éléments de la plante et peut donc être déclinée sous différentes formes (tisanes, poudres, gélules…)

Le saviez-vous ?

L’allergie est classée 4ème maladie chronique mondiale par l’OMS (Organisation mondiale de la Santé).

Des recettes toutes simples !

Si vous souffrez de rhinite allergique (éternuements, larmoiements, nez qui coule…) :

  • Diluez une goutte d’huile essentielle d’estragon dans une cuillère d’huile végétale, de miel ou sur un comprimé neutre (acheté en Pharmacie) – Trois fois par jour. À titre préventif, commencez le traitement une semaine avant l’arrivée du pollen, une fois par jour.

 En cas de réaction allergique cutanée :

  • Mélangez une cuillère à café d’huile végétale avec deux gouttes d’huile essentielle de camomille matricaire. Appliquez cette lotion sur la partie concernée deux fois par jour.

Découvrez notre fiche santé sur les allergies

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page