L’ÉQUITHÉRAPIE : QUAND LES CHEVAUX SOULAGENT L’ESPRIT

Un miroir des émotions

Selon la Société Française d’équithérapie, l’équithérapie est « un soin psychique médiatisé par le cheval et dispensé par une personne dans ses dimensions psychiques et corporelles ».

En d’autres termes, le cheval assure l’interface entre le patient et le thérapeute. Grâce à des canaux sensoriels très développés, il est un véritable miroir des émotions du patient. Son comportement et ses réactions sont lus par le thérapeute qui peut ainsi décrypter aisément ce qui se passe intérieurement chez le patient. L’intervention de l’animal, perçue comme moins intrusive que celle du médecin, fait sortir le patient du contexte médical, ce qui décuple généralement sa motivation.

Qui est concerné ?

L’équithérapie s’adresse aux personnes souffrant de troubles ou de handicaps psychiques (stress, retard intellectuel, autisme, syndrome post-traumatique, manque de confiance en soi, difficultés de communication…). Des personnes atteintes de pathologies corporelles peuvent également y avoir recours. Dans ce cas, les séances ne soigneront pas la maladie mais aideront à mieux la vivre. Les séances sont ouvertes aux adultes et enfants dès 3 ans. Choisissez un centre équestre proposant des séances dispensées par un thérapeute spécialisé dans la discipline. Il existe aujourd’hui trois organismes proposant des formations non obligatoires mais reconnues dans le domaine et qui garantissent que le thérapeute connaît les techniques spécifiques d’équithérapie.

30 000 personnes ont suivi des séances d’équithérapie en 2015.

A NE PAS CONFONDRE AVEC L’HIPPOTHÉRAPIE !

Contrairement à l’équithérapie, l’hippothérapie est destinée aux personnes présentant une perte d’autonomie liée à une maladie somatique ou un trouble moteur. C’est une méthode de réadaptation qui se base sur le mouvement du cheval et qui permet d’atteindre des objectifs thérapeutiques précis en lien avec les capacités motrices, sensorielles et perceptuelles. Tout comme l’équithérapie, les interventions favorisent aussi le développement des habiletés sociales et émotionnelles, de l’estime de soi, de l’organisation, de la communication et des capacités attentionnelles.

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page