Principal mal de dos décelé chez l’enfant ; la scoliose

Déformation de la colonne (du grec « scolios » qui veut dire « tortueux »), elle se développe pendant la croissance et peut provoquer une courbure exagérée du dos ou, à l’inverse, une bosse, une asymétrie du thorax ou de l’abdomen et une déviation de la colonne entraînant des douleurs du dos.

Le port d’un cartable-sac à dos n’est pas seul en cause. Le mal de dos est aussi favorisé par la pratique de certains sports en compétition, la position assise prolongée (en classe), le surpoids ou l’inactivité physique.

Cartables : comment préserver leurs dos ?

En théorie, la charge d’un cartable ne doit pas dépasser 10 % du poids de l’enfant. Mais en réalité, elle excède souvent les 7 kg, soit 20 % de son poids, entraînant des problèmes de dos parfois irréversibles. Alors, soyez vigilants !

Faire le tri

Le soir, regardez avec votre enfant son emploi du temps du lendemain pour ne garder que l’essentiel dans le cartable. Veillez notamment à retirer les cahiers, livres ou collations inutiles. Un cartable trop lourd entraîne l’enfant en arrière et favorise donc une torsion de sa colonne vertébrale. Pour éviter le balancement du sac dans le dos, il convient de choisir un cartable équipé d’une ceinture ventrale ou monté sur roulettes.

Équilibrer les charges

Placez les livres les plus lourds près du dos et au centre du cartable.
L’enfant aura moins d’efforts à faire pour se tenir droit. Répartissez ensuite latéralement le matériel plus léger (trousses, compas, crayons de couleurs, etc.).

Porter avec précaution

Demandez à l’enfant de plier les genoux à chaque fois qu’il soulève ou pose son cartable. Mieux encore : pour l’enfiler ou le retirer, il pourra le poser sur une table afin de passer les bras dans les lanières, en pliant les genoux pour se  mettre à bonne hauteur.

Le cartable se porte sur les deux épaules, bien plaqué contre le dos. Ajustez les bandoulières de façon à ce que le haut du sac se situe au niveau des épaules.

Si vous avez opté pour un cartable à roulettes, veillez à ce que l’enfant le tire en alternant régulièrement bras droit et bras gauche.  Ainsi, il préservera son dos d’un quelconque déséquilibre.

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page