Vous avez du temps libre et êtes en manque d’inspiration ? Pourquoi ne pas ressortir le cahier de coloriage et les vieux crayons de couleur cachés dans votre placard ? A l’heure du tout numérique, retrouver des plaisirs simples d’enfance, comme celui de colorier, comporte de nombreux avantages. Laisser libre cours à votre imagination, rien de tel pour vous sentir apaisé…

En effet, nous avons beaucoup à gagner à retrouver dans nos journées des temps d’activités manuelles, comme le prouve notamment l’engouement pour le « Do It Yourself ». Et le coloriage permet un moment de liberté précieux, toutefois cadré par un motif ; une belle métaphore de certaines de nos journées où parfois les obligations font office de véritable cadre à accepter et à ré-inventer.

En outre, en choisissant vos teintes, vous redécouvrez dans quelle humeur ou quelle énergie vous êtes, laquelle sera différente peut être le lendemain. Vous préférerez  l’appui et le rendu des feutres ou bien la  discrétion de crayons couleurs, de même votre façon d’emplir les pleins pourra différer suivant le moment ou la nature du motif : colorier complètement une partie du dessin, ou le hachurer ou bien opter par exemple pour des petits points. Vous choisirez aussi de laisser des espaces blancs, un peu comme des espaces de respiration dans un planning surchargé. Vous laisserez ainsi libre cours à vos envies, à votre créativité tout en vous centrant sur un univers, un dessin, un cadre. C’est un « arrêt sur image » propre à une véritable méditation.

En coloriant, votre respiration va de façon imperceptible se ralentir, s’apaiser,  et surtout vos pensées vont peu à peu s’orienter uniquement sur cette tâche simple, calmante et inspiratrice de liberté. Les pensées pourront revenir bien sûr mais elles ne vous empêcheront pas de poursuivre votre action : c’est là un entrainement efficace pour retrouver sa capacité de concentration. Bien plus, dans cette activité,  vous vous créerez un moment de calme  mais aussi de repos face aux nombreuses stimulations électroniques de notre vie active, et ce sera le moyen de recontacter votre  corps, simplement.

A vous de jouer !

En sophrologie, les couleurs sont également utilisées pour accompagner des exercices de visualisations. Nous vous proposons d’essayer un exercice simple afin de poursuivre le lien avec un corps pleinement retrouvé : prenez place en posture assise ou allongée, notez en vous les mouvements que la respiration produit dans votre corps, mouvements sur l’inspiration et sur l’expiration. Peu à peu vous sentez que votre respiration s’apaise, que votre esprit se pose, votre corps se dépose et pour s’imprégner de ce moment de calme que vous avez su vous apporter à vous même. Vous allez imaginer choisir un feutre, un pinceau, un crayon avec une couleur qui vous plait à cet instant et vous vous voyez dessiner les contours de votre corps avec cette couleur, ce pinceau, ce feutre. Prenez votre temps pour redécouvrir les arrondis des oreilles, ne pas oublier de dessiner les contours de tous les doigts et la longueur des jambes  par exemple… Ensuite vous vous observerez, comme à distance, le corps et l’esprit calme, entouré d’une couleur qui vous correspond, puis vous tapoterez les pieds au sol, vous étirerez, respirerez plus amplement et empli de cette couleur, de ce moment, vous pourrez poursuivre votre journée avec énergie !

Source : D’après un article de La Mutualité Française

Besoin d’un coup de pouce pour vous y mettre ?

Cliquez sur une image pour ensuite la télécharger en haute définition.

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page