Vous séjournez en France

Si vous tombez malade en vacances en France, assurez-vous que le médecin (qui n’est pas votre médecin traitant) coche la cache « Hors résidence » sur votre feuille de soins. Ainsi, la Sécurité sociale considérera que vous respectez le parcours de soins coordonné et vous serez remboursé normalement. De plus, sur simple présentation de votre carte Vitale et de votre carte de mutuelle, vous bénéficierez du tiers payant chez les professionnels de santé qui le pratiquent, vous évitant ainsi l’avance des frais.

Des vacances dans un pays de l’Union européenne ?

Avant votre départ, munissez-vous de la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) disponible auprès de votre caisse primaire d’Assurance maladie (CPAM). Vos dépenses médicales seront prises en charge selon la législation du pays. Vous devrez parfois avancer les frais puis vous faire rembourser à votre retour en France, sur justificatifs accompagnés du formulaire S3125 «Soins reçus à l’étranger» (téléchargeable sur www.ameli.fr).

En combien de temps puis-je obtenir ma carte européenne d’Assurance maladie ?

Demandez votre CEAM à votre caisse d’Assurance maladie au moins 15 jours avant votre départ.

La CEAM est gratuite, nominative et individuelle, tous les membres de votre famille doivent en posséder une, les enfants de moins de 16 ans également. Depuis le 1er juillet 2014, les cartes sont valables 2 ans maximum, toutefois la durée de validité de votre CEAM ne pourra pas dépasser celle de vos droits à l’Assurance maladie.

En pratique, vous pouvez effectuer votre demande de CEAM par internet (depuis votre compte ameli), par téléphone au 36 46 (service 0,06 €/min + prix appel) ou en vous rendant dans un des points d’accueil de votre CPAM.

Si votre départ a lieu dans moins de 15 jours, vous pouvez obtenir un certificat provisoire de remplacement auprès de votre caisse primaire d’Assurance maladie. Valable trois mois, il attestera de vos droits.

Votre départ est imminent ?

Si votre départ a lieu dans moins de 15 jours, votre CPAM vous délivrera un certificat provisoire de remplacement (CPR), valable trois mois. Il atteste de vos droits à l’assurance maladie et vous pourrez l’utiliser dans les mêmes conditions que la CEAM.

Attention ! Avant de partir, renseignez-vous sur l’état sanitaire du pays et vérifiez les frais médicaux qui pourront rester à votre charge.

Si vous voyagez hors de l’Union européenne

Vous ne bénéficierez pas du tiers payant. Cependant, la Sécurité sociale couvrira les frais liés à une situation d’urgence. A votre retour, les justificatifs (prescriptions, factures, justificatifs de paiement…) seront à adresser à l’Assurance maladie, accompagnés du formulaire S3125. En cas d’acceptation, le niveau de remboursement habituel sera appliqué.

Source : ameli.fr