…fabrique des hormones, et laisse à la peau le temps de se régénérer la nuit. En un mot, le corps est loin de rester inactif !

Nos neurones ne se mettent jamais en veille et notre cerveau continue de travailler. Le sommeil permet même, après une bonne nuit, de résoudre ce que à quoi nous avons commencé à réfléchir sans forcément avoir trouvé de solutions pendant la journée !

Des chercheurs américains ont montré que moins on dort, plus l’Indice de Masse Corporelle (IMC) est élevé. Le manque de sommeil favoriserait l’appétit, car la nuit l’hormone appelée « ghréline » qui stimule l’appétit, est régulée par la « leptine », une autre hormone, qui elle est responsable de la satiété. Les troubles du sommeil peuvent entraîner le dérèglement du système et attiser les faims nocturnes !

L’appel de la sieste ! Réduisant le stress, améliorant la concentration, libérant la créativité et rééquilibrant le fonctionnement nerveux, faire une pause sous forme de sieste permet de rester dynamique en rechargeant les batteries.

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page